ENVIRONNEMENT PATRIMONIAL

Le courant du patrimoine fluvial

Pont des Draveurs vu d’une montgolfière en 1989, courtoisie de Mario St-Jean, Journal Le Droit

La vallée de l’Outaouais, avec sa grande rivière, est une magnifique région qui vaut la peine d’être appréciée pleinement. Les Chutes Chaudière sont un lieu hautement spirituel pour les Premières Nations et un pont symbolique entre les cultures francophone et anglophone. La rivière des Outaouais est au centre du folklore, de l’identité et du développement d’Ottawa-Gatineau. Cette rivière est la route fluviale qui a mené Philemon Wright vers le comté de Hull pour s’y établir en 1800 et plus tard, y pratiquer l’exploitation forestière. Cette activité économique a généré la majorité des revenus nationaux canadiens pendant un demi-siècle. Lieu d’origine du premier train de bois et de la première glissoire à cages, l’Outaouais est la porte d’entrée du Québec moderne et industrialisé, producteur de bois pour la marine anglaise durant le Blocus de Napoléon 1 er et exportateur pour la construction de 3 grandes villes est-américaines : New York, Chicago et Boston. La grande portée du Musée fluvial national Philemon- Wright mettra en valeur l’environnement patrimonial de l’industrie forestière de la vallée de l’Outaouais pour raconter son histoire en préservant et en rehaussant les caractéristiques transhistoriques, patrimoniales et industrielles. Le positionnement stratégique des deux pavillons du Musée soutiendra la fierté canadienne nous invitant à redécouvrir les lieux ayant vu la naissance de la capitale canadienne; histoire commune inachevée. L’environnement patrimonial de la rivière des Outaouais a aujourd’hui une importance significative, tant pour l’exploitation du tourisme que pour la production d’hydroélectricité. Rappelons que cette rivière est le cours d’eau avec la plus grande valeur historique au Canada après le St-Laurent.

Pour mieux comprendre comment A.B.C. Stratégies compte enrichir l’environnement patrimonial avec le Musée fluvial national Philemon-Wright, voici la Proposition d’un centre d’excellence en patrimoine et le Découpage thématique des deux pavillons du Musée.